C’est quoi une séance de cheval miroir ?

Une séance individuelle de cheval miroir se déroule pendant une heure dans un espace circulaire appelé « rond de longe ».

Elle a lieu entre un cheval et une personne, que j’accompagne.

Mon protocole de cheval miroir compte 7 étapes :

  1. Porte d’entrée : Au cours d’une conversation tranquille, la personne trouve sa porte d’entrée du travail : une question, une intention positive, claire, concise et réaliste qui lui tient à cœur.
  2. Binôme : En présentant les trois chevaux tour à tour, l’accompagnante observe les interactions pour former le binôme
  3. Cadre : L’accompagnante présente le mode d’emploi : choix d’attitudes, outils (corde, licol, chambrière, brosses…), alphabet du cheval (les 4 phases de communication, le join-up, les pressions avec les doigts, les mots pour avancer, reculer, les gestes, le positionnement et la pression…). Elle pose le cadre et ses limites (on ne frappe pas le cheval, par exemple), répond aux questions (que vous retrouverez dans la FAQ)
  4. Travail : L’accompagnante propose des situations différentes selon l’intention, les réactions… elle aide au travail par des consignes techniques claires.Elle permet, par sa présence, de faire émerger et d’accueillir les attitudes, réactions, émotions chez la personne accompagnée et des réponse à la question/intention posée.
  5. Vécu de l’accompagnée : La personne raconte ce qu’elle a vécu dans l’interaction avec le cheval
  6. Observations de l’accompagnante : L’accompagnante lit ce qui s’est joué en décrivant les faits et en posant des questions
  7. Intégration : La séance se termine sur une intégration du travail par le corps, avec une ouverture vers l’avenir.

 

RÔLES

Le rôle de chacun.e : accompagnante, cheval, accompagné.e et le cercle

Le rôle du cheval

Chaque cheval avec sa personnalité est un miroir, une surface de projection.

Les chevaux sont des proies. Pour survivre ils ont développé l’art de l’empathie, et ils ressentent nos émotions à l’intérieur de nous et lisent en nous comme dans un livre ouvert. Lorsqu’ils reflètent nos ressentis et qu’ils les expriment, on les appelle « miroir » car ils nous permettent d’en prendre conscience pour avancer. Leur instinct de survie et leur intuition va les pousser à chercher nos points faibles, et nos manques de congruence. Ils nous poussent ainsi à exprimer des intentions claires.

Le rôle du rond

Pour le cheval c’est un signal : lorsqu’il rentre dans cet endroit c’est pour travailler.

C’est aussi le lieux des représentations qui se jouent, un endroit où on laisse son « faux soi » à la porte, pour se permettre d’être authentique.

Le rôle de l’accompagnante

Attentive tout au long de la séance, elle veille à son bon déroulement en toute sécurité. Elle propose différentes activités et les articule avec fluidité. Elle aide la personne par des consignes claires. Elle accueille les réactions et les émotions.

Le rôle de la personne accompagnée

Elle va vers son intention dans le respect du cadre et l’écoute des consignes techniques.

Elle accepte le fait que tout ce qui se passe en séance fait partie du travail (réactions, émotions, besoins, désirs…).

Enfin elle participe pleinement à ce qui se déroule dans le rond ici et maintenant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :