MES AXES DE TRAVAIL EN SEANCE: LE CHEVAL PSYCHOMAGIQUE

Je mets dans ce cadre quelques observations que j’ai pu faire depuis plusieurs années sur
des choses que mes chevaux sont capables de proposer, dans lesquelles ils ne sont pas
simplement des chevaux mais des sortes de guides, des situations dans lesquelles ils
m’ont bluffée par la pertinence de leur comportement.
Pour commencer je voudrais parler du choix du cheval avant de commencer la séance.
J’ai l’habitude d’installer la personne au milieu du rond en position assise sur un petit plot,
je m’assied à côté d’elle et nous parlons de son intention pour cette séance. Je laisse la
porte du rond ouverte, et il n’est pas rare que pendant cette discussion un de mes quatre
chevaux se présente spontanément pour travailler avec la personne, un peu comme si la
situation l’intéressait, comme s’il avait capté ce sur quoi il y a besoin de travailler, et qu’il
dise: “ça c’est pour moi!”.
Je poursuivrai en racontant une histoire qui est arrivée avec Phoebus avec une personne
en stage qui devait suivre deux séances individuelles à deux jours d’intervalle.
Lors de la première séance il détecte immédiatement une peur chez cette personne et
réagit en envoyant des signes de menace comme à son habitude: oreilles couchées,
claquement de lèvres, et en plus il pousse la personne sur plusieurs pas en la chassant. Il
provoque une régression chez celle-ci qui revoit son père tout puissant qui la rejette. C’est
puissant, et nous travaillons cela sur le reste de la séance.
Le lendemain pour la deuxième séance je me dit qu’il faut choisir un autre cheval que
Phoebus pour que ce soit plus doux pour la personne. L. entre dans le pré, et Phoebus
vient la chercher directement à la porte, et la pousse vers le rond distant tout de même de
50m ! L. vient vers moi, littéralement amenée par Phoebus, et rentre dans le rond en me
lançant un sourire crispé et résigné et en disant “bon, et bien c’est Phoebus alors…”.
Pendant cette séance Phoebus est doux comme un agneau et très câlin, il a décidé que
cette séance serait réparatrice et L. en sort réconfortée.


Un exemple de séance: témoignage d’une participante
“Une heure avant la séance je reçois des nouvelles d’une personne qui m’est proche et
que j’ai beaucoup aidée par le passé.Ne prenant pas ses responsabilités, son message
est très accusateur, j’appelle cela des « messages assassins ».
J’arrive à la séance, Nathalie s’est mise à l’ombre en dehors du cercle, et me demande ce
que je veux travailler… Dilemme, je lui réponds qu’à la base je voulais travailler sur un
thème mais qu’avec ce dernier message j’ai les boyaux retournés, je me sens mal et donc
je lui explique.
Pendant mon explication Lipzou avance vers moi, me bouscule avec sa tête, je sens son
soutien, qu’elle comprend ce qui m’arrive. Alors je continue à parler, je me déplace, elle
revient à nouveau, avec tout son corps elle s’impose, je n’arrive pas à y mettre des mots
clairs, mais c’est comme si elle me disait « arrête ne rentre pas là dedans » et il y a
beaucoup de compréhension dans son attitude.
Nathalie qui m’écoute toujours dessine au sol dans la poussière avec sa badine dorée le
fameux triangle dramatique victime-bourreau- sauveur, et là je comprends dans quoi je me
suis fourrée avec cette personne. Et plus j’écoute, plus je comprend ce qui se joue
vraiment au fond de moi. Au moment où je dis « oui c’est bon j’ai compris », Lipzou qui
était à côté de moi s’avance sur le dessin et l’efface de ses sabots arrières. Je n’en
reviens pas , elle me dit clairement « tu n’as rien à faire là dedans ». Tout cela s’est joué
en à peine 10 minutes, et Lipzou, une fois sa mission accomplie a continué sa route en
s’écartant de moi.
Ensuite j’ai pu aller dans le rond avec Juliette travailler sur le sujet que j’avais prévu à la
base.”


Axes de travail: poser simplement une question au cheval, et obtenir une réponse
de lui en direct, un conseil pour avancer. “vous avez une question qui vous travaille?
Venez en parler à mon cheval!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :