chevaux et mandalas

Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 juillet 2020

SE RECONNECTER A SON CENTRE

Avec Maï PHAN VAN,

artiste, psychologue, praticienne en art thérapie

Nous travaillerons à l’aide de deux médiations : le mandala et la médiation cheval, autour de deux axes : moi, mon centre intérieur, ma source, et les autres, le monde, la vie, tout ce avec qui et quoi j’interagis. Nous mettrons l’accent sur sur ce qui est central en nous. Quel est mon centre, mon axe de vie« La vie de chaque personne est comme un mandala : un cercle vaste et illimité. Nous nous tenons au centre de notre propre cercle, et tout ce que nous voyons, entendons et pensons forment le mandala de notre vie. » – Pema Chodron

– Le mandala

Cercle en sanskrit, le mandala est un cercle contenant, protecteur, tracé autour d’un centre nous guidant vers la profondeur de nous-même avec une idée de complétude et d’interdépendance entre le centre et la périphérie.

Son but est de nous guider vers l’unité, de dépasser la dualité, la souffrance et de nous relier à notre source d’équilibre et de guérison. Lieu de liberté. Il peut être exploré de multiples manières.

Incroyable outil de transformation, ce dessin structuré autour d’un centre permet d’atteindre équilibre et harmonie.

Travailler sur un mandala nous maintient concentré dans l’instant présent, nous ouvre à notre être intérieur et à une plus grande conscience de soi. Il nous permet d’apprivoiser ombres et peurs, révèle et dénoue nos nœuds intérieurs. Puissant outil d’harmonisation et de paix intérieure, il fait appel simultanément aux deux hémisphères du cerveau : côté droit pour le sens artistique, l’intuition et la créativité, côté gauche pour l’organisation, la logique, la gestion de l’espace et de la symétrie. Il aide à se centrer, et à lâcher prise.

Représentation symbolique des énergies et du fonctionnement de l’univers en interaction avec notre fonctionnement psychique, en Asie, il est considéré comme une discipline majeure et sert de support à la méditation, à la connaissance de soi, au développement spirituel et à la ‘relation’. Il développe confiance en soi, respect douceur amour de soi, introspection, volonté de s’améliorer, pacification.

La Médiation avec le Cheval

Le cheval est une proie, mais il ne vit pas dans la peur; il se recentre vite. Il a la faculté de se synchroniser immédiatement avec la personne rencontrée, et de refléter son état intérieur comme le ferait un miroir, sans langage verbal et sans jugement. Animal emblématique, symbole de puissance et de liberté, mouvement et équilibre, fort et doux à la fois, ancré, vivant à l’instant présent, il va amplifier la puissance des outils de la thérapie brève que j’utilise, entre autres la PNL, la relaxation hypnotique, ou la modélisation symbolique. Grace à cette rencontre, une relation triangulaire va s’instaurer. Il s’ensuit une implosion de conscience, un retournement de valeur, l’accès à une programmation nouvelle à l’aide d’une trilogie, soi, le thérapeute pour être accompagné en soi, le cheval pour perdre le soi du mental .

Les chevaux vous emmènent dans un voyage intérieur, suspendu dans le temps et dans l’espace, un moment de vérité sur vous-même, une exploration créatrice , qui va vous ouvrir des portes pour un mieux-être dans votre vie. Ré-aligné(e), recentré(é), ré-équilibré(e) vous reprendrez les rênes de votre vie en main…

« Au contact du cheval, saurez-vous vous ouvrir et vous laisser toucher par la grâce ? »

– Tout ceci ponctué par des temps de pause en pleine nature : le centre Imala se situe au cœur du Parc national des Cévennes, il est bordé par le Tarn dans lequel on peut se baigner, planté d’arbres centenaires de diverses essences, sauvage, avec une vue sur les falaises du causse Méjean : tout y incite au recueillement et au ressourcement.

INFOS PRATIQUES :

Horaires : 9h-17h,

Alternance de travail en collectif et en individuel avec les formatrices et les chevaux,

-8 participants maximum,

– matériel de dessin fourni. Mais vous pouvez apporter le votre en complément ou participation. ( colle,crayons, règles, ciseaux papiers chutes de tissus, laines, etc sont les bienvenus)

Tarif: 360 € par personne pour les trois jours, (tarifs dégressifs en réservant en avance) Inscrivez-vous avant le 10 mars et bénéficiez de 20 % de réduction !

Modalités d’hébergement

Repas : Participation aux repas (végétariens) prévenir en cas d’allergie ou d’incompatibilité alimentaire : 25€/jour/personne. Frigo et gazinière à disposition pour ceux-celles qui le souhaitent.

hébergement sur place possible : plusieurs formules, du camping aux chambres individuelles ou collectives dans la maison, de 5 à 30 euros la nuit.

-Localisation : Azinières, commune de Florac en Lozère

-Pour venir : En voiture : à 1h10 d’Alès, 2h de Nîmes, 2h30 de Montpellier, 2h30 d’Avignon, 2h40 de Montélimar, 3h de Valence, 4h de Lyon, 5h15 de Genêve, 6h30 de Paris…

En train : A 5h30 de Paris : TGV jusqu’à Nîmes Correspondance en train jusqu’à Ales Navette collective gratuite en voiture

– Infos et inscription :

Email de Nathalie : nathalie.bletterie@gmail.com, Email de Maï : mai.phanvan31@gmail.com

– Plus de détails sur : www.centre-de-mediation-par-le-cheval-imala.fr, site de Maï en reconstruction.

Aucune compétence particulière n’est requise pour ce stage qui n’est pas une thérapie mais un moment de paix et de joie.

à propos de Maï Phan Van :

Je suis née avec la pulsion de créer chevillée au corps et à l’âme. Je dessine, je peins, j’écris, je chante, je danse, je joue, je couds, je tricote, je clou, je colle….à l’écoute de la vie sous toutes ses formes.

Ancienne élève des Beaux Arts, j’ai un parcours d’artiste peintre jalonné de nombreux prix.

Ma deuxième passion c’est l’être humain, dans toutes ses dimensions. J’ai donc aussi un long parcours en sciences humaines. Je suis psychosociologue, titulaire d’un DEA, d’un DU relations humaines et communication, d’un CU animation des groupes et une ribambelle de formations.

Curieuse et passionnée de tout, j’ai développé mes compétences dans de multiples directions et travaillé autant auprès des enfants que des adultes.

Je consacre actuellement une partie de mon temps à accompagner les personnes âgées en perte d’autonomie, auprès desquelles j’ai développé des ateliers d’art thérapie, celles en fin de vie pour lesquelles je suis aussi clowne hospitalier spécialisée en gériatrie.

La spiritualité est depuis l’enfance le fil rouge de mon existence. Métissée d’orient et d’occident, de bouddhisme et de christianisme, prière et méditation me sont depuis toujours une pratique quotidienne qui sous-tend tous les actes de ma vie.

Comme toute personne ayant parcouru déjà une belle tranche de vie, mon existence a traversé son lot de drames et de deuils intimes, chaque blessure a généré sa perle de sagesse. De ce collier sacré rayonne aujourd’hui tout un art de l’accompagnement des autres qui m’est très personnel, une philosophie de la vie ouverte sur l’amour, la compassion et la joie.

J’aime travailler moi-même avec les mandalas comme le fit Carl Gustav Jung dans les moments difficiles de la vie. Mais aussi juste pour le bonheur de créer, de s’offrir un temps de rencontre avec soi même, se découvrir avec douceur et bienveillance, et se poser, en paix au centre de soi-même.